La cystite : quels sont les facteurs favorisants ?

La cystite

Des envies urgentes et fréquentes d’uriner ? Des brûlures urinaires ? Si ces faits vous arrivent souvent ou plusieurs fois dans la journée, il est possible que vous souffriez de la cystite ou d’une infection urinaire. Arrivant fréquemment à répétition, ce type de maladie affecte la qualité de vie aussi bien chez la femme que chez l’homme. Ainsi, pour trouver le meilleur remède ou traitement de la cystite, il est indispensable de bien vous informer sur les facteurs favorisants les risques de l’obtenir.

Quelques informations sur la cystite

Avant tout, la cystite est l’une des infections urinaires les plus fréquentes dans le monde entier. Elle désigne l’inflammation au niveau de la vessie et constitue le deuxième motif de consultation et de prescription cytobactériologique dans la médecine générale. Parmi les principaux symptômes, vous avez par exemple les envies trop pressantes et fréquentes d’uriner. Cependant, malgré cette envie pressante, vous ne parvenez à n’évacuer que quelques gouttes d’urine. Des douleurs dans le bas du dos ou dans le bassin sont également possibles.

Quoi qu’il en soit, il est généralement difficile de trouver le traitement de la cystite exact. En effet, la majorité des infections urinaires se soignent d’elles-mêmes, sans suivre des prescriptions médicales précises. Dans la majeure partie des cas, on peut le soigner avec une bonne hydratation. En France, on estime plus de 6 millions de cas de cystite par an. 

En fait, plus de 40 % des femmes ont au moins une infection urinaire comme la cystite au cours de leur vie. En effet, les femmes sont les plus concernées par cette inflammation à cause de leur anatomie. Chez les femmes, l’urètre, plus précisément le canal permettant à l’urine de s’écouler vers l’extérieur, est très court. De ce fait, il est plus facile pour les bactéries se trouvant au niveau de la vulve ou de l’anus d’atteindre la vessie. À cause de cette proximité, les bactéries provenant de la flore fécale sont souvent le responsable de l’infection. Vous vous demandez sûrement comment soigner une infection urinaire, sachez qu’il est possible désormais de trouver facilement la solution en ligne. Pour ce faire, il vous suffit de trouver un médecin spécialiste de cette pathologie, en allant par exemple sur femannose.com.

Les facteurs favorisant la cystite chronique chez la femme

Les rapports sexuels figurent parmi les facteurs provoquant la cystite chronique à cause des microtraumatismes qu’ils engendrent. En effet, certaines femmes souffrant d’infection urinaire à répétition ont un épisode après chaque relation sexuelle. Dans cette optique, il est recommandé d’uriner après chaque rapport et de vider totalement votre vessie, pour éliminer les bactéries pouvant être présentes au niveau de l’urètre.

Par ailleurs, la ménopause après 50 ans, durant laquelle l’hormone œstrogène est en déficit, peut favoriser le développement de la cystite. De plus, le prolapsus urinaire et génital chez la femme mature ne permet pas de vider totalement la vessie et favorise le développement de l’infection. Sachez également que l’incontinence urinaire favorise l’apparition de la maladie cytobactériologique.

En outre, la grossesse peut influencer le développement d’infections urinaires. En effet, les bouleversements hormonaux favorisent la survenue répétitive de ces infections urinaires pendant les 9 mois de gestation. De plus, la compression de la vessie par l’utérus durant la période de grossesse influence la stase urinaire. Enfin, d’autres éléments peuvent augmenter le risque d’atteindre la cystite chez les femmes comme l’hygiène intime, la constipation et le manque d’eau.

Les facteurs favorisant la cystite chez l’homme

Chez l’homme, les infections urinaires sont rares à cause de la présence de long urètre. Par contre, après 50 ans, la réduction des sécrétions de la prostate peut favoriser l’apparition de la cystite chez l’homme. En plus, l’apparition d’une maladie au niveau de la prostate, comme l’hypertrophie bénigne ou la prostatite, gênant la vidange totale de la vessie favorise l’accroissement des infections urinaires.

Pour déterminer avec précision le type de traitement de la cystite à suivre chez l’homme, il est indispensable de réaliser quelques analyses auprès d’un médecin généraliste. Cependant, le médecin peut proposer de boire une grande quantité d’eau avant de faire l’analyse. Effectivement, il est possible qu’une bonne hydratation puisse guérir l’infection. Si ce dernier persiste, il demande au patient de suivre un traitement de la cystite particulier.

Les maladies favorisant la cystite chez les deux sexes

Certaines maladies peuvent favoriser les risques de cystite très élevés. En général, les anomalies morphologiques de l’appareil urinaire sont les plus diagnostiquées par les médecins. Les maladies neurologiques comme la sclérose en plaques empêchent une vidange totale de la vessie et entraînent l’accumulation des urines dans cet organe. De ce fait, elles influencent les risques d’infection urinaire aussi bien chez la femme que chez l’homme.

À part cela, la présence de sucre dans l’urine chez le diabétique favorise la multiplication des bactéries au niveau de l’appareil génital favorisant la cystite chronique. Enfin, la mise en œuvre des sondages urinaires ou encore l’installation prolongée d’une sonde afin d’évacuer les urines représentent des sources fréquentes d’infection. Pour information, la cystite présente souvent certaines complications chez une personne diabétique.

Location de voitures à Bruxelles : quel type de véhicule choisir ?
Quel est le cadeau préféré d’un homme de 30 ans ?