Installer des pièges à ragondins et à nuisibles

Piège a rat
Le ragondin est une espèce nuisible qui est susceptible d’être porteur de maladies transmissibles à l’être humain. La cage à ragondin constitue un moyen efficace pour réguler cette espèce. Cependant, l’installation d’un piège à ragondin exige certaines précautions.

Comment se débarrasser des ragondins et autres nuisibles ?

Le mode de vie des ragondins et autres nuisibles n’est pas souvent adapté aux endroits où ils habitent. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour vous débarrasser de ces espèces. Parmi celles-ci, le piégeage reste l’une des meilleures. L’installation d’un piège n’exige pas de compétences spécifiques. Il vous suffit de disposer le piège à ragondin dans les endroits que fréquentent ces nuisibles. Le ragondin comme la plupart des autres nuisibles sont friands de carottes et de pommes. Vous pouvez donc les utiliser comme appâts.

Le piège connecté à ragondin est un moyen efficace pour vous débarrasser des ragondins et des rats de votre domicile ou de votre champ. Il est doté d’un capteur qui peut être connecté à un appareil mobile (smartphone et tablette) ou à un ordinateur. Cette solution innovante favorise une surveillance continue de votre piège à rat musqué, même à distance. Grâce aux capteurs installés sur la cage a renard, vous serez informé par le biais d’une application et des notifications en ligne de la capture d’un nuisible, une fois que le matériel est allumé. Il existe sur le marché plusieurs modèles de pièges qui s’adaptent facilement à toutes formes de cages. Cela vous permet de choisir votre cage a ragondin en tenant compte de vos préférences. Cette solution est plus efficace, plus économique et simple d’utilisation. Ces pièges vous permettent de préserver votre santé, car elle vous évite l’usage des produits chimiques qui sont pour la plupart toxiques. Cliquez ici pour plus d’information sur ces pièges.

Comment bien choisir son piège connecté ?

La diversité des pièges rend difficile le choix. L’efficacité de votre piège à nuisible dépend de ses fonctionnalités. Vous devez donc prendre en compte certains critères lors du choix de votre solution.

La consommation du matériel

Les premiers pièges à rats sont énergivores. Au fil du temps, d’autres modèles plus économiques sont rendus disponibles sur le marché. Pour cela, vous devez prêter attention à la consommation de l’appareil lors de son achat. Le principal objectif est de maintenir l’appareil actif sur une longue période. Ainsi, il faudrait que sa batterie possède une longue durée de vie. Cette autonomie est d’autant plus importante lorsque votre appareil est équipé des fonctionnalités plus avancées comme la transmission des images par Mail ou par MMS. Il existe désormais sur le marché des appareils dont leur bactérie possède une autonomie d’environ 6 mois. Il faut toutefois préciser que cette autonomie peut être réduite si l’appareil assure une transmission EDGE, GPRS ou GSM, car cela exige la disponibilité d’une connexion internet en continu.

L’objectif de la caméra de chasse

Pour contourner la vigilance des rats et des autres nuisibles, l’objectif de la caméra de votre piège à rat musqué doit être assez grand pour une vision plus large. La grandeur de son angle influence la netteté des images et vidéos prises. Ces appareils disposent d’un angle qui varie de 60 ° à 120 °. Le choix dépend donc de vos besoins et surtout de l’étendue de votre champ d’activité. En plus de l’angle, vous devez également prendre en compte la résolution des images. Elle varie de 5 à 16 micros pixels (MP). La qualité des images dépend de la résolution.

Le type de flashs et le temps de réactivité

On distingue trois types de flashs (flash blanc, flash infrarouge et flash de lumières noires). Les flashs de lumières noires combinent discrétion et qualité d’image de nuit. La vitesse de déclenchement de l’appareil est aussi un critère à prendre en compte. Plus le temps de déclenchement est petit, plus l’envoi du signal est rapide lorsque l’appareil détecte la présence d’un nuisible.

Qui peut piéger un ragondin ou tout autre animal classé nuisible ?

Même si les animaux sont classés nuisibles, il faut toutefois obtenir un agrément avant de pouvoir les piéger. Cet agrément est délivré au piégeur après une session de formation. Elle doit être organisée soit par une fédération départementale ou interdépartementale des chasseurs, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage ou tout autre organisme qui dispose d’une autorisation du préfet. Cette formation porte sur les espèces recherchées, les différents types de pièges, les techniques et les conditions d’utilisation de ceux-ci. Elle vous permet également de connaitre les mesures adaptées pour amoindrir la souffrance d’un animal capturé.

Quelles sont les formalités à accomplir avant de pratiquer le piégeage ?

Après avoir obtenu l’agrément vous donnant droit de piéger, vous devez faire une déclaration en mairie. Cette déclaration est valable pour trois ans. Elle doit préciser votre adresse, votre identité et votre qualité (possesseur, propriétaire ou fermier). En temps normal, les pièges doivent être visités tous les matins ou toutes les deux heures pour certaines catégories de pièges, mais avec l’avènement des pièges avec connectivité, vous pouvez contrôler de loin votre piège a renard. La mise à mort des nuisibles capturés doit intervenir dans l’immédiat et sans les faire souffrir.

Les rats musqués, les ragondins et autres nuisibles sont connus pour être des vecteurs de certaines maladies. Vous devez donc prendre des précautions afin d’assurer votre protection. Vous devez porter des gants et des tenues de protection lors de la mise à mort des nuisibles capturés.


Comment récupérer des données perdues ?
Idées cadeaux originales : opter pour des produits d’artisanat marocain