Comment installer un réseau informatique ?

Installer un réseau informatique

Voulez-vous agrandir votre infrastructure réseau parce que le nombre de vos salariés a augmenté ? Pour être plus performant et efficace, vous êtes alors confrontés au besoin de mettre en place un réseau informatique professionnel. Découvrez à travers cet article les étapes à suivre pour bien installer un réseau informatique.

Qu’est-ce qu’un réseau informatique ?

Un réseau informatique est un moyen de relier un ensemble de composants informatiques. Parmi ces composants, vous pouvez trouver des périphériques de terminaison. Ce sont tous les équipements que vous trouverez en bout de chaîne tels que les PC, les serveurs, les imprimantes, le téléphone, etc. Un réseau informatique est donc l’ensemble de ces équipements informatiques connectés les uns aux autres. Ils sont connectés sur le réseau par des interconnexions comme la fibre optique, le câble RJ 45 ou encore le wifi. Sans fil ou câblé, un réseau informatique permet de partager des applications, des documents, des données et des périphériques. Pour installer un réseau informatique professionnel, il est préférable de faire appel à un expert en matériel réseau. Vous pouvez faire monter votre réseau informatique sib ouest.

Comment mettre en place un réseau informatique?

Si vous désirez obtenir un réseau informatique efficace et fonctionnel qui peut répondre à vos besoins, il est obligatoire de suivre quelques étapes. Avant d’installer votre réseau informatique, vous devez d’abord déterminer vos besoins en procédant à un audit. Pour ce faire, il est nécessaire de recourir à un prestataire. Il évaluera ainsi vos besoins et vos contraintes en élaborant un cahier des charges adapté à la structure de votre entreprise. Ce cahier des charges prendra en compte la surface de vos locaux, le nombre des serveurs nécessaires, le nombre de postes de travail à relier et vos besoins en bande en débit et en bande passante. La deuxième étape est l’installation des câbles. Cela consiste à implanter un réseau de câbles dans vos locaux afin de relier les serveurs aux ordinateurs. Vous pouvez cacher ces câbles dans vos murs si votre entreprise est un bâtiment récent. Dans le cas contraire, vous pouvez opter pour des bornes Wifi ou des planchers techniques. Vous devez ensuite mettre en place les serveurs. Afin de bien équiper vos serveurs, vous devrez choisir un système d’exploitation tel que le Windows ou Linux. Assurez-vous également que chaque serveur doit comprendre 2 ports minimum et des puissantes cartes réseau pour bien absorber vos besoins. Installez maintenant des commutateurs réseaux selon les caractéristiques de vos serveurs. Ces commutateurs servent à relier vos équipements informatiques à ces serveurs. La dernière étape de l’installation d’un réseau informatique professionnel consiste à sa sécurisation. Pour ce faire, définissez des priorités entre les différents services et réglez certaines configurations de sécurité en introduisant des mots de passe.

Les différents types de réseau informatique

Il existe 3 types de réseau informatique à savoir le LAN, le WAN et le MAN. Le LAN (Local Area Network) est un réseau local qui permet de relier des périphériques et des ordinateurs situés à proximité les uns des autres au sein d’une entreprise. C’est le réseau informatique le plus répandu, car vous pouvez aussi l’installer dans des institutions publiques telles que les universités ou les administrations. Le WAN (Wide Area Network) est un réseau informatique étendu qui permet de relier des LAN dans un même pays. Vous pouvez connecter plusieurs réseaux LAN à un WAN. Celui-ci peut être public ou privé et fonctionne à l’aide des routeurs. Le grand WAN n’est autre que le réseau Internet. Le MAN (Metropolitan Area Network) est par contre un réseau informatique urbain qui permet de relier plusieurs LAN situés dans une même ville à des débits importants. Cette connexion se fait via des routeurs et des commutateurs.

Consulter une agence spécialisée pour une solution Microsoft Dynamics adaptée
Installer des panneaux photovoltaïques à Montpellier, quel intérêt ?