Comment bien protéger son réseau WIFI domestique ?

Logo wifi avec cadenas

  Peu de personnes pensent à protéger leur réseau WIFI. Pourtant, cette action de sécurité peut être très utile pour éviter toutes menaces. Bien qu’un piratage de réseau WIFI paraisse quasiment inoffensif, il peut s’avérer plus dangereux que ce que les apparences laissent penser. Effectivement, toutes utilisations effectuées sur votre réseau sans-fils sont sous votre responsabilité. En d’autres termes, c’est vous qui subirez les sanctions si des actes illégaux sont opérés par d’autres individus sur votre WIFI. De nombreuses plateformes vous permettent de comparer les différentes box internet Wifi des opérateurs, et en complément nous allons vous expliquer comment protéger votre réseau WIFI étape par étapes. Nous vous en donnons cinq précieux conseils dans cet article.

Quel est l’utilité de protéger vous-mêmes votre réseau WIFI ? 

Se protéger des menaces

Logo wifi sur un écran d'ordinateur portable L’émission « Petits secrets entre voisins » pourrait très bien résumer la principale menace qui pèse sur votre réseau sans-fils. Effectivement, vous ne contrôlez pas la portée de votre réseau. Si vous vivez dans une maison mitoyenne ou que vous possédiez un réseau puissant, il est fort probable que votre voisinage puisse détecter votre WIFI. Bien que la confiance puisse régner entre vos voisins et vous, vous ignorez ce que vos voisins peuvent faire avec votre WIFI. De plus, vous ne souhaitez logiquement payer que votre abonnement internet correspondant à votre propre consommation et non à celle de vos voisins. En effet, des pratiques visant à rechercher des WIFI disponibles ou faiblement sécurisés se popularisent de plus en plus. Lorsque des personnes malveillantes sont connectées à votre réseau, elles peuvent effectuer des actions illégales qui seront sous votre responsabilité puisqu’elles utilisent votre WIFI personnel. Deux méthodes très répandues se distinguent : le WarDriving, qui consiste à simplement utiliser des réseaux sans-fils disponibles, et le Warchalking, qui évoque le fait de poser des tags dans les rues pour indiquer des réseaux WIFI ouverts.

Les protocoles de sécurité traditionnels

  Deux types de protocoles de sécurité sont à différencier : le WEP et WPA. Le premier, qui signifie Wired Equivalent Privacy, utilise un algorithme de chiffrement à clé RC4. Le problème est que cette clé est statique et donc qu’elle est partagée entre les appareils connectés à une même box internet. Des chercheurs ont découvert au début du siècle que les premiers chiffres de la clé n’étaient pas aléatoires. En étant attentif et en analysant plusieurs messages, il est donc facile de trouver la clé. Pour éviter ce problème lié au protocole WEP, des spécialistes ont ainsi développé un autre protocole nommé WPA. Signifiant « WIFI Protected Access », il utilise une clé dynamique TKIP. Cette clé est créée directement par le point d’accès WIFI et attribue donc une clé spécifique à chaque appareil connecté.

Les 5 principales méthodes pour sécuriser votre réseau sans-fils

Mettre à jour sa box

  La première étape est la plus évidente mais la plus délaissée. Effectivement, pour protéger au mieux votre box, des mises à jour fréquentes sont nécessaires. Les opérateurs proposent régulièrement à leurs clients des mises à jour logicielles et certaines concernent la sécurité du modem. Ces dernières aideront donc à protéger vos données et à vous garantir d’être toujours à la pointe au niveau sécurité.

Chiffrer son réseau 

  De nombreux « renifleurs réseaux » pullulent de plus en plus sur la toile. Ils ont souvent pour mission de décoder les messages personnels envoyés par WIFI. En interceptant les informations, vos données confidentielles sont susceptibles d’être connues par des personnes malintentionnées. En chiffrant votre réseau WIFI, vous limiterez au maximum ce risque. Effectivement, bien que vos communications passant par le WIFI puissent toujours être interceptées, les chiffrer les rendra indécodables. Pour bien effectuer votre chiffrage, il convient de délaisser le protocole WEP et d’installer à sa place le WPA2, la nouvelle génération du WPA. Les démarches qui permettent la mise en place du WPA2 varient en fonction de votre opérateur. Dans la plupart des cas, il vous suffira de vous rendre dans le panneau administration de votre modem et de changer l’option correspondante au protocole de sécurité de votre réseau.

Modifier le mot de passe de sa box

  Dans le but de rendre sa connexion internet davantage privée, il est tout à fait envisageable de changer le mot de passe du WIFI donné par défaut. Effectivement, conserver le mot de passe attribué d’office peut s’avérer assez risqué. Certains mots de passe par défaut, en plus d’être facilement devinables, sont répertoriés sur des sites. Afin de changer celui attribué d’office, il ne vous reste qu’à aller sur le panneau configuration sur le site de votre fournisseur internet et d’entrer un nouveau mot de passe suffisamment compliqué.

Modifier le nom de son réseau Internet

  Même si cela ne protégera pas réellement votre réseau WIFI, cette action indiquera aux personnes désireuses de vous pirater que vous faites attention à votre sécurité internet. Les pirates se dirigent en général en premier lieu vers les réseaux les plus faciles. En modifiant le nom du vôtre, vous vous exposez moins à la menace d’un piratage.

Effectuer un filtrage MAC

  Cette dernière méthode est la plus complexe et la plus contraignante mais parait être la plus efficace. Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir de filtrer les utilisateurs de votre réseau par leurs adresses MAC. L’adresse en question est stockée dans une carte réseau unique dans le monde. En effectuant le filtrage MAC, vous autorisez seulement les appareils dont la carte réseau possède votre adresse MAC. Vous pouvez donc, par cette méthode, choisir qui peut utiliser votre réseau. Cependant, un des grands inconvénients est que vous devez ajouter des adresses MAC dès que vous souhaitez intégrer des nouveaux périphériques. Pour effectuer le filtrage MAC, il vous suffira de vous rendre dans votre panneau administration et de chercher l’option correspondante.

Astuces pour trouver les meilleurs serveurs minecraft
Gestion des interventions de maintenance : trouver une application d’optimisation