Calcul de taux de marge : guide pratique

taux de marge

De nombreux indicateurs existent pour savoir si votre entreprise est rentable. En tenant la comptabilité de votre entreprise, vous pourrez y voir plus clair. Le calcul du taux de marge vous permet de connaître la somme exacte du bénéfice que chaque vente génère. Il est fréquemment utilisé en comptabilité. Toutefois, il faudra faire attention à ne pas confondre le taux de marge avec le taux de marque. Comment réaliser alors le calcul du taux de marge ?

Le taux de marge, de quoi s’agit-il ?

Appelé également taux de marge commerciale, le taux de marge correspond au pourcentage de votre marge commerciale par rapport au coût d’un produit, c’est-à-dire à son prix d’achat. Le taux de marge commerciale a pour but de mesurer la rentabilité du produit concerné. Le bénéfice que votre entreprise réalise au moment où elle réalise une prestation de services ou une vente de produit est la marge commerciale.

Pour calculer le bénéfice, il faut soustraire le coût de revient avec le prix de vente. Le coût de revient n’est autre que l’ensemble des charges nécessaires à la réalisation de la prestation ou à la création du produit. Il correspond au prix d’achat pour le cas d’une activité d’achat-vente d’un produit.

Pour obtenir la marge nette, il faudra calculer la différence entre le prix de vente hors taxes et le coût de revient hors taxes. Vous obtiendrez alors la marge hors taxes. Le taux de marge et le taux de marque sont deux appellations proches, mais qui sont différents, notamment au niveau du calcul. Le taux de marque est le rapport entre la marge commerciale et le prix de vente. Le taux de marge s’agit du rapport la marge commerciale et le prix d’achat.

Vous obtiendrez d’autres informations supplémentaires sur gojee.eu concernant le taux de marge calcul.

Le calcul du taux de marge

Le calcul du taux de marge est simple en pratique. Plusieurs façons existent pour calculer ce taux de marge. Le plus intéressant et la plus courante parmi les méthodes est le calcul sur coût fixe. Prendre le coût variable pour calculer le taux de marge est bien plus rare. Il existe une différence entre le taux de marge nette et le taux de marge brute. Le taux de marge brute est calculé en prenant en compte les montants avec la TVA, c’est-à-dire les montants TTC alors que le taux de marge nette est calculé en utilisant des montants sans TVA, c’est-à-dire des montants hors taxes (HT). À noter que ce qui vous intéresse le plus est le taux de marge nette. Ainsi, les termes utilisés pour calculer le prix de vente ou encore pour calculer le prix d’achat incluant le taux de marge sont souvent utilisés alors que ce sont de faux termes.

Le taux de marge est calculé d’une part en prenant en compte le coût d’achat du produit et d’autre part, vous pouvez le calculer indépendamment du prix d’achat ; vous pouvez calculer le taux de marge, tout comme le prix de vente, mais vous ne pouvez pas faire le calcul du prix d’achat incluant le taux de marge dedans.

La formule du taux de marge

Pour calculer le taux de marge nette, il faut diviser la marge commerciale nette par le prix d’achat hors taxes. Pour obtenir la marge commerciale nette, vous devez soustraire le coût de revient hors taxes avec le prix de vente hors taxes. Par exemple, si vous êtes un entrepreneur et que vous vendez une voiture à 10 000 euros hors taxes, et si vous avez acheté les voitures à 7 500 euros l’unité, vous réalisez alors une marge nette de 2 500 euros par voiture vendue. Vous pouvez maintenant appliquer le calcul du taux de marge commerciale nette et vous obtiendrez 2 500 / 10 000 = 0,25. Vous bénéficiez alors d’un taux de marge commerciale nette qui correspond à 25 % du prix d’achat. Par véhicule vendu, vous réalisez un bénéfice de 25 % du prix d’achat.

Les méthodes pour augmenter son taux de marge

Si vous remarquez que votre entreprise n’est pas assez rentable, augmenter le taux de marge se présente comme une solution pour que vous puissiez continuer à exercer votre activité et de gagner plus d’argent. Cela signifie que vous réaliserez une marge commerciale plus grande. Pour cela, vous pouvez baisser le coût de revient ou augmenter le prix de vente. Pour augmenter vos bénéfices, il faudra alors trouver des fournisseurs moins chers sans avoir besoin d’augmenter forcément le prix de vente. En reprenant l’exemple précédent, vous pouvez avoir un taux de marge commerciale de 40 % si vous trouvez des fournisseurs qui proposent un prix d’achat de 6 000 euros sur chaque voiture avec une marge nette de 4 000 euros. Vous pouvez également choisir d’augmenter le prix d’achat si le prix de vente reste à 7 500 euros afin d’obtenir un taux de marge supérieur.

Le canapé scandinave : un design intemporel
Qu’est-ce qu’une secrétaire indépendante ?