Profitez des saveurs de Whisky du monde entier

Whisky

Vous êtes amateur de ce spiritueux ? Préparez-vous, car vous allez goûter vos whiskies préférés. Trouvez un endroit large et lumineux, prenez du papier et un crayon pour noter toutes vos sensations et… commencez !

Êtes-vous prêt à déguster les meilleurs whiskies ?

Vous savez que le fait de déguster permet travailler vos sens.

La vue : ce que voient vos yeux, la couleur et le corps du spiritueux.

L’odeur : identifier les odeurs avec toutes leurs nuances.

Goût : utiliser la technique pour distinguer toutes les saveurs.

Gardez de l’eau minérale à proximité, pour ne pas mélanger les arômes.

La vue : de l’or au cuivre

Pour apprécier la couleur et le corps, vous utiliserez vos yeux. La couleur classique de ce spiritueux est l’ambre vif. Si vous pouvez voir à travers et qu’il n’y a rien qui flotte dans le liquide, cela signifie qu’il est de bonne qualité, car il n’y a pas d’erreur dans la partie filtrante.

Mais en réalité, la couleur du spiritueux couvre un large spectre : de l’or pâle ou des couleurs paille, en passant par des éclats d’or d’intensité moyenne, jusqu’à l’ambre foncé, aux oranges satinées ou au cuivre.

Levez votre verre au niveau des yeux et à la lumière pour en apprécier la clarté. Si vous le penchez un peu sur la nappe blanche, vous verrez que la force de sa couleur vous renseigne sur le temps de maturation : s’il est neuf, il sera clair et plus il est vieilli dans le bois, plus il se rapprochera de la couleur de la mélasse.

Malheureusement, les whiskies de qualité ordinaire sont teintés pour leur donner une couleur spécifique qui n’a rien à voir avec leur vieillissement.

Secouez doucement le spiritueux dans le verre et vous pourrez apprécier son “corps” en observant la faible trace qu’il laisse sur le verre.

Il est possible aujourd’hui de trouver vos coffrets de whisky en ligne.

Odeur : 80 % de ce spiritueux

Pour atteindre les profondeurs du spiritueux, le nez est essentiel. D’abord, il faut remuer le liquide en petits cercles et souffler un peu dans le verre pour empêcher les vapeurs de s’échapper.

Mettez votre nez dans le verre avec la bouche ouverte, pour minimiser l’impact de l’alcool, et vous commencerez à ressentir des odeurs plus intenses et plus complexes. Analysez-les en profondeur pour en apprécier toutes les composantes. C’est l’étape la plus complexe de la dégustation, car il y a 32 odeurs primaires dans ce spiritueux.

En général, deux types d’arômes sont reconnus :

– Celles de la production du spiritueux qui dérivent des phénols, aldéhydes et autres éléments qui rappelleront des souvenirs de bois, mousse, cuir, feuilles vertes et violettes.

– Celles de la maturation, qui proviennent du tonneau de vieillissement, de son bois et des graisses. Douces odeurs de sherry, de bourbon et d’autres liqueurs, de bois frais, de pins, de beurre, de miel, de vanille et de caramel.

Le goût : toute la saveur se développe dans la bouche

Prenez une petite gorgée du spiritueux pour vous purifier les papilles. Laissez une seconde gorgée dans votre bouche, goûtez en tapant le palais avec votre langue, comme si vous mâchiez.

Laissez les saveurs et la texture du spiritueux montrer toute leur intensité. La première chose que vous apprécierez sera les arômes de bois, de fruits, de céréales et de mélasse.
Répétez plusieurs fois, votre langue distinguera les quatre saveurs : sucré à la pointe, salé et acide sur les côtés et amer dans le bas.

Le goût résiduel vous permettra de percevoir tous les goûts. À la fin, vous pourrez en remarquer qui vont des céréales aux notes fumées en passant par le caramel, la vanille, les agrumes, … tout dépend du type de spiritueux et de sa maturation.

À ce stade, les experts conseillent de faire une dernière étape en ajoutant un peu d’eau au spiritueux pour qu’il se décompose et s’ouvre. Cela vous permet de mieux le goûter et de libérer toutes ses nuances et caractéristiques cachées.

La quantité d’eau dépend du goût de chacun et de l’intensité du spiritueux pur (les whiskies terreux admettent plus d’eau). Il faut toujours ajouter de l’eau plate pure.

Il est important que vous vous concentriez et que vous découvriez comment le spiritueux entre dans votre bouche : sa “sensation en bouche”, son toucher en bouche, son poids dans la bouche.

Le caractère d’un whisky se révèle à la fin, dans l’arrière-goût, c’est-à-dire dans le goût qui reste dans la bouche après l’avoir bu. 

Remplacer ses fenêtres en bois par des modèles en PVC
Informations essentielles à connaitre sur le concept de franchise