Informations essentielles à connaitre sur le concept de franchise

franchise

Franchise, franchisé et franchiseur : voilà quelques termes que l’on entend régulièrement, mais dont l’explication échappe encore à beaucoup de personnes. Et pourtant, le système des franchises est très développé et ne cesse de prendre de l’ampleur dans diverses régions du monde. Définition de la franchise, qu’est-ce qu’un franchiseur et un franchisé ? Quels sont les types de franchise qui existent ? Trouvez les réponses à ces questions dans cet article.

Définition de la franchise

La franchise est un système commercial de produits, services et technologies dont le socle est la collaboration continue entre diverses entités financièrement et juridiquement indépendantes, lesquelles sont appelées franchiseur et franchisé.

En effet, la définition de franchise suggère que des entreprises distinctes puissent collaborer de façon très étroite en permettant à chacune d’utiliser l’autre à son avantage, le tout sur la base d’un contrat de franchise. Il s’agit donc d’un système de réseau basé sur une relation gagnant-gagnant dont vous pouvez retrouver les termes sur ac-franchise.com. Il existe plusieurs classifications des franchises parmi lesquelles on distingue :

– les franchises de restauration et de service,

– les franchises de distribution,

– les franchises industrielles, etc.

Comprendre les concepts de franchiseur et de franchisé ?

  • Le franchiseur est une entreprise (enseigne ou autre) qui accorde à d’autres entreprises (généralement des indépendants) le droit d’utiliser sa notoriété, son savoir-faire, son concept de façon générale pour se développer. Pour être plus précis, le franchiseur fournit donc de l’assistance, de la formation, ainsi que le droit d’utiliser sa marque commerciale et son identité visuelle à l’entreprise qui le demande. Le but pour le franchiseur étant d’étendre son réseau plus rapidement et de pouvoir toucher plus de personnes.
  • Le franchisé, c’est l’entreprise qui est autorisée à utiliser tout le savoir-faire du franchiseur, dont il s’engage à respecter les normes à travers le contrat de franchise signé. Cependant, avant de pouvoir utiliser tout ce potentiel, le franchisé se doit de payer une redevance financière au franchiseur. Ceci étant, le franchisé, tout en respectant les conditions du contrat, doit garder une certaine liberté d’action garantissant son indépendance.

Les différents types de réseaux de franchise

On distingue les franchises selon diverses catégories : la commission-affiliation, concession- concessionnaire et la coopération.

  • La commission-affiliation. Dans ce type d’association, on distingue un fournisseur et un distributeur. Le fournisseur, propriétaire de la marchandise rémunère son distributeur par commission et sur la base du chiffre d’affaires généré.
  • Concession-concessionnaire. Dans ce cas de figure, le propriétaire autorise le concessionnaire à vendre les produits de sa marque.
  • La coopération. Elle tend à se distinguer de la franchise par le fait que tous les membres du réseau sont considérés comme des coopérateurs : chacun a son mot à dire. Cependant, force est de constater que les coopératives utilisent en majeure partie ce qui vient des franchises.

Une agence de marketing pour vous aider
Choisir le bon logiciel pour optimiser les ventes