Comment scier son bois de chauffage ?

Malgré une existence du gaz naturel et de l’électricité, le chauffage au bois reste actuellement une solution écologique et économique pour se protéger du froid en saison d’hiver. Et pour cause, le bois est une source d’énergie efficace et renouvelable. Mais si vous aimez utiliser du bois de chauffage, vous devrez souvent effectuer diverses opérations, notamment scier ou couper du bois. Comment bien scier son bois de chauffage ?

Quels sont les équipements pour préparer le bois de chauffage ?

Avant tout, si vous possédez, un boisé pouvant vous fournir du bois de chauffage, sachez que vous devez utiliser une tronçonneuse à essence pour l’exploitation forestière. Cependant, si vous appréciez votre parcelle, vous pouvez demander à une entreprise de bois de chauffage de vous la fournir. La puissance des tronçonneuses utilisées pour l’exploitation forestière doit varier entre 30 et 50 cm 3. En revanche, les appareils de débit sont plus faibles. Quoi qu’il en soit, que vous abattiez le grand arbre ou que vous fendiez ou coupiez du bois, vous devez affûter votre chaîne de tronçonneuse de manière appropriée avant de l’utiliser tous les jours. De plus, lors de l’utilisation d’une tronçonneuse, vérifiez qu’une chaîne est tendue. Ensuite, si vous aimez utiliser une scie manuelle, veuillez choisir des dents de scie différentes selon le type du bois de chauffage à bien couper. Lorsque le bois est sec, c’est mieux d’utiliser une scie avec denture isocèle. Lorsque le bois est vert, veuillez utiliser une scie américaine à la place. Si vous souhaitez abattre les petits arbres ou fendre les bûches de petit diamètre, il faut utiliser une hache. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici scier son bois de chauffage

Quelles précautions faut-il prendre avant de scier du bois ? 

Comme prévu, pour bien manipuler un bois, il faut bien se familiariser avec les outils qui sont dangereux. Afin de limiter les risques d’accidents, différentes mesures préventives doivent être prises. Tout d’abord, avant de vous rendre à un chantier d’abattage, vous devez prévenir vos proches, apporter des outils de communication et du matériel bien contrôlé. Puis, avant de bien manipuler du bois, vous devez aussi porter des équipements bien sécurisés : chaussures adaptées, lunettes de protection, gants de protection, vêtements de protection, chaussures de sécurité, casque anti-collision. Chez certains magasins, en plus de vous fournir du bois de chauffage de très haute qualité, il vous est recommandé également de prendre les bonnes mesures pour disposer de vos bûches en toute sécurité. Avant de scier son bois de chauffage, accélérez la tronçonneuse et commencez à couper. Prévoyez les chutes de débris en déplaçant vos pieds dans le temps. Faites autant de coupes que nécessaires. Entre les 2 branches de changements, vous devez poser une tronçonneuse au sol au ralenti dans la zone où il n’y a aucun risque de contact.

Récolte et stockage du bois de chauffage

La teneur en humidité du bois de chauffage ne peut pas dépasser 15 %. En effet, le bois doit être séché pendant moins de 18 mois avant d’être utilisé comme combustible de chauffage. Pour accélérer son séchage, les bûches doivent être déchiquetées dès que possible, puis stockées dans un entrepôt bien à l’abri de l’humidité. Ils doivent également s’appuyer sur un support haut à 50 cm au-dessus du sol. Si vous n’avez pas d’entrepôt pour stocker votre bois de chauffage, recouvrez-le simplement de tôle ondulée et rangez-le à l’extérieur. Le plastique ne doit pas être utilisé, car ce matériau empêchera une bonne ventilation. Le bois qui est utilisé pour un chauffage domestique est donc plus efficace s’il est sec. Par conséquent, une fois que vous achetez des stocks d’hiver, vous devez soigneusement considérer sa protection. 

Trouver un hébergeur cloud professionnel en ligne
Suivre des cours de danse pour apprendre le Reggaeton