Comment économiser de l’énergie à la maison ?

Afin de réaliser des économies d’énergie considérables, les trois piliers de la transition énergétique doivent être combinés. Ainsi, on consomme moins, on évite le gaspillage et on utilise moins de matériel. En raison des progrès technologiques, la consommation des équipements actuels est inférieure à celle des générations précédentes. Énergie renouvelable a contribué à cette baisse de consommation. Les trois piliers de la transition énergétique sont nécessaires, si l’un d’eux manque vous perdrez un potentiel considérable.

Isoler sa maison

Le chauffage représente 65 à 75 % de la consommation énergétique des ménages. Et 55 % des factures d’énergie, soit en moyenne 1 200 euros, par an. Le moyen le plus efficace de réduire ce nombre est d’améliorer l’isolation du bâtiment. Ceci est également propice au confort. Un petit travail que tout le monde peut faire. Certains emplois sont très rentables, s’ils peuvent être réalisés par les consommateurs eux-mêmes, à moindre coût, et rapidement rentabilisés en économie d’énergie : isoler le sol du grenier inachevé. On envisage de diffuser 15 minutes de chaleur, par jour. Afin d’avoir une économie d’énergie, on ne veut pas que l’air froid entre. Cependant, il est essentiel pour éliminer les polluants intérieurs et renouveler l’air qu’on respire. Plus la maison est « calfeutrée », plus l’air est sain. Au contraire, les principaux travaux d’isolation thermique, toiture, mur, sol, charpente de remplacement, sont très coûteux, et l’investisseur attendra plusieurs années pour récupérer le coût. Par conséquent, cette situation pose des soucis aux propriétaires. Avant de se lancer, il est fortement recommandé de réaliser un audit énergétique de la maison. L’audit a donné une indication des coûts et des économies attendues pour chaque opération.

Faire la cuisine avec moins d’énergie

Cuisiner pour quatre personnes (plaques et four) peut consommer 600 à 900 kWh par an, dont une partie peut être économisée. Pour cela, on peut aussi conjuguer ici équipements performants et bonnes habitudes. En matière de réchauds, le système qui consomme le moins d’énergie primaire est le fruit des travaux d’économie d’énergie. Si vous utilisez, déjà, le gaz pour vous chauffer, c’est aussi le plus économique. En effet, le coût de cuisiner avec une cuisinière à gaz est la moitié du coût de cuisiner avec une cuisinière électrique. Si vous optez pour une cuisinière électrique, une cuisinière à induction est le meilleur choix. Elle permet d’économiser 30 à 40 % d’électricité par rapport aux cuisinières en fonte ou en céramique. D’autre part, vous avez besoin d’une casserole compatible avec une base magnétique. En cuisine, les petits gestes sont aussi importants : cuisiner à l’électricité, utiliser une casserole à fond complètement plat. Vous pouvez mettre un couvercle sur la casserole pour accélérer le chauffage de l’eau ou la cuisson. Vous pouvez gagner 25 euros par an sur vos factures.

Choisir une technique de chauffage efficace

Une fois l’isolation optimisée, plusieurs solutions de chauffage économiques sont possibles. S’il s’agit d’un chauffage central, vous pouvez opter pour un système basse température : chaudière à condensation (gaz, fioul, pellet, propane), pompe à chaleur ou encore chauffage solaire. Le remplacement de la chaudière permet d’obtenir une économie d’énergie, tout dépend du rendement de la chaudière utilisée. Il n’est même pas nécessaire de remplacer le radiateur. C’est une option qui peut être envisagée lorsque la chaudière a plus de 15 ans. Dans les bâtiments à très basse consommation d’énergie et passifs, le chauffage central n’est plus nécessaire, et un poêle à faible puissance peut suffire pour chauffer toute la maison. Dans ce cas, un poêle avec un rendement supérieur à 80 % doit être sélectionné. La bonne combustion qu’ils garantissent permet d’extraire le maximum d’énergie du carburant et réduit les polluants nocifs pour la santé. Gardez la température de l’eau stable, ne jouez pas avec de l’eau froide, elle est plus confortable et consomme moins d’eau. Utilisez des bouchons lorsque vous lavez la vaisselle à la main. 

Économiser l’eau chaude

L’eau chaude est la deuxième source des travaux d’économie d’énergie de la maison, même si elle est loin derrière le chauffage. On dépense 250 à 600 euros, par an pour chauffer l’eau. Lorsque vous utilisez un chauffe-eau électrique dans la salle de bain, il vous suffit de doubler la consommation électrique. Installez un système efficace. Le plus économique est de produire de l’eau chaude à la demande, et il est préférable d’utiliser sa chaudière. Mais lorsque plusieurs utilisateurs l’utilisent en même temps, ce ne sont pas des plus confortables car, la cadence de production d’eau chaude est limitée par la puissance de la chaudière ou du chauffe-eau. Utilisez, ensuite, un ballon d’eau chaude de 50 à 300 litres. Le moyen le plus économique est d’utiliser une chaudière pour alimenter en eau ce réservoir d’eau. Dans tous les cas, on évite d’utiliser des chaudières électriques classiques. Utilisez moins d’eau chaude chaque jour. Moins vous utilisez d’eau chaude, moins il y a de temps de chauffage. Alors on essaie : de prendre une petite douche au lieu d’un bain. Utilisez des pommes de douche économiques. 

Comment suivre les dernières tendances du moment ?
Qu’est-ce que la motoculture ?