Les avantages du radiateur à inertie

Radiateur à inertie

Encore appelé chauffage central électrique, le radiateur à inertie se présente comme l’un des meilleurs choix en matière d ‘appareils de chauffage. Cet article vous fournit les avantages qu’il y a à opter pour un radiateur de ce type. Mais avant, il vous donne un bref aperçu de son mode de fonctionnement. À la fin, vous aurez également des indications sur la puissance convenable.

Comment ça fonctionne un radiateur à inertie ?

Comme son nom l’indique, le radiateur à inertie utilise l’inertie d’un matériau pour créer du chauffage. Le matériau peut être solide ou liquide. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle on distingue deux principaux types de radiateurs à inertie. Dans le cas du radiateur à inertie fluide, un liquide caloporteur tel qu’un dérivé du pétrole ou de l’huile végétale ou minérale tourne en circuit fermé après avoir été chauffé par la résistance de l’appareil. La chaleur du liquide est donc restituée ensuite. En ce qui concerne le radiateur à inertie sèche, ses résistances chauffent un matériau réfractaire ou un bloc en fonte capable d’emmagasiner de la chaleur. Entre autres matériaux réfractaires, il y a la brique haute densité, la stéatite, la pierre de lave, la céramique ou encore le granit. Ce matériau restituera ensuite régulièrement la chaleur. Dans les deux cas, il y a donc une première phase de stockage puis une seconde phase de restitution par rayonnement ou par convection. Par rayonnement, les chauffages électriques tels que le radiateur électrique Rothelec chauffent à 70%. Mais par convection, ils chauffent à 30%. La simplicité de l’électrique de cet appareil en fait un système de chauffage pratique mais également économique.

Quels avantages avec un radiateur à inertie ?

Parmi les différents avantages des radiateurs à inertie tels que le radiateur électrique Rothelec, on note :

  • Le confort : la restitution de chaleur se fait de manière progressive et régulière. Ainsi, on note une chaleur plutôt homogène car il n’y a pas de variations brutales de chaleur (pas de sensation de pieds froids donc). Par ailleurs, la montée de chaleur se fait assez rapidement.
  • L’inertie : dont la force est tributaire de la surface de façade qui est en contact avec l’air mais aussi du type de matériau réfractaire.
  • Un appareil plutôt « smart » : les radiateurs à inertie sont généralement régulables et programmables en plus d’être équipés d’un thermostat. C’est dire que vous avez la possibilité de régler la température selon vos convenances.
  • Économique et assez sain : Vous devez savoir en effet que même éteint, ce type de chauffage continue à restituer la chaleur ; nul besoin de l’allumer donc en permanence. En outre, il ne déplace pas de poussières et n’assèche pas l’air. C’est donc une bonne option pour la sécurité sanitaire. Aussi, faut-il noter que ce type de système de chauffage est éligible à la TVA réduite à 10%
  • La facilité d’installation et d’entretien : Le radiateur à inertie ne nécessite point un suivi particulier et son installation se fait de manière assez simple.

Lorsque votre habitation est dotée d’une bonne isolation thermique, les radiateurs électriques représentent une solution encore plus performante vous permettant de jouir d’un confort singulier.

Le radiateur à inertie : quelle puissance ?

Notez que des puissances variées sont disponibles pour les radiateurs électriques de ce type. Vous pouvez ainsi opter pour un appareil de 1000 watts ou un appareil de 2000 watts. Tout dépendra de vos besoins mais surtout de la configuration de la pièce à chauffer. Pour chauffer par exemple une pièce de 15 m2 qui se trouve dans un appartement bien isolé, une puissance de 1000 watts devait être suffisante. Mais dans ce cas, il faut que les conditions extérieures de température soient normales. Autrement, vous devriez viser une puissance de 2000 watts. Par ailleurs, si vous disposez d’une pièce très grande, il peut s’avérer nécessaire d’utiliser plusieurs radiateurs à inertie de puissance égale. Tout dépend donc de la taille de la pièce. En optant pour un radiateur de puissance trop faible, vous risquez de mal chauffer la pièce. Mais faites attention à ne pas choisir une puissance trop grande non plus car vous pourriez vous adonner à du gaspillage.

A qui faire appel pour votre projet de traduction ?
Outils et solutions d’optimisation de gestion de projets pour les entreprises