Comment assurer la sécurité des données informatiques ?

sécurité des données informatiques

Toujours en osmoses avec l’évolution technologique, les entreprises de nos jours sont devenues dépendantes de leurs données informatiques. En effet, leur développement ainsi que leur bon fonctionnement en dépendent grandement. Cependant, une entreprise, bien qu’elle dispose des meilleurs outils informatiques, n’est jamais à l’abri des menaces éventuelles (piratage informatique, bug, incendie, erreur humaine). Il est alors indispensable de mettre en place des dispositifs de sécurité des données, notamment pour s’affranchir des pertes de données précieuses dont les conséquences peuvent être catastrophiques.

Sensibilisation du personnel et mise en place d’une gestion d’accès informatiques

Dans l’objectif de renforcer la sécurité informatique ainsi que la sécurité des systèmes au sein d’une entreprise, il convient d’impliquer avant tout chaque collaborateur ayant ou non accès à internet. En effet, cela peut faire l’objet d’une charte informatique interne. Cette dernière vise notamment à définir les applications autorisées ainsi que celles qui sont susceptibles de mettre en danger l’activité de l’entreprise. Qui plus est, elle sensibilise tous les salariés à la cybersécurité et aux bonnes pratiques des différents outils informatiques mis à leur disposition. Le but étant de maintenir le plus bas possible le niveau de risque

Par ailleurs, créer des profils utilisateurs au sein de la société s’avère également indispensable. De cette manière, chaque employé ne pourra accéder qu’aux données et outils dont il a besoin dans le cadre de son travail. Ainsi, seules les personnes autorisées sont habilitées à accéder aux données sensibles de l’entreprise. Chaque identifiant ainsi créé se doit d’être protégé par un mot de passe puissant (composé de 12 caractères minimum mélangeant minuscules, majuscules, chiffres ou caractères spéciaux). Il faut juste veiller à ce que ce mot de passe ne soit connu que par le collaborateur en question, le dirigeant et le service informatique. Il est également nécessaire de limiter au maximum les droits d’utilisateurs, par exemple en rendant impossible la suppression des données.

Afin d’éviter que des pirates ne s’engouffrent dans les points d’accès internet de l’entreprise pour parvenir à toucher l’intégralité du système d’information, un contrôle rigoureux de ces brèches est donc de mise. Pour de plus amples quant à protection des données, rendez-vous sur aydinsistem.com/.

Miser sur le principe de redondance dans l’hébergement des données

Pour se mettre à l’abri des éventuelles pertes de données, il faut toujours avoir le réflexe d’héberger toutes les données sensibles dans de nombreux endroits. De surcroît, tous ces endroits doivent être hautement sécurisés par le biais des systèmes informatiques fiables. On compte généralement de nombreuses possibilités d’hébergement à savoir le serveur interne, le data center, l’hébergement cloud, etc. Si possible, mieux vaut fuir autant que possible les solutions cloud personnelles compte tenu de leur niveau de sécurité insuffisant. Pour une sécurisation des données optimale, autant s’orienter vers les hébergements cloud plus experts.

En plus de privilégier le principe de redondance des systèmes de sauvegarde, l’entreprise doit enregistrer régulièrement ses données tout en s’assurant que toutes les sauvegardes soient correctement effectuées.

Savoir anticiper les risques et réagir face aux cyber-attaques

Même si l’entreprise dispose d’une cybersécurité extrêmement sophistiquée, des personnes malveillantes pourraient tout de même la briser pour récolter frauduleusement toutes les données de l’entreprise. Bien sûr, les cyber-menaces ont tellement pris de l’importance qu’il est devenu impossible s’en affranchir. Face à cela, mieux vaut mettre en place de nombreux moyens pour les repousser. Il faut de plus définir des procédures efficaces dans l’éventualité où le système informatique serait malgré tout touché par une cyber-attaque. Envisager des solutions de récupération de données est aussi vivement recommandé. Ce genre de service requiert normalement des compétences spécifiques. Pour cela, il apparaît judicieux de collaborer avec un prestataire externe.

L’entreprise doit aussi évaluer la sensibilité de chaque type de données qu’elle exploite pour ensuite repérer celles qui présentent un risque accru. Ces données doivent dans ce cas faire l’objet d’un traitement spécifique.

Comment bien rédiger un mail ?
Pourquoi recourir à une agence de communication web ?